Temple de la renommée de l’ACBAM

Danny Bell

(Intronisé en 2014)

Athlète

Le meilleur joueur canadien de tous les temps a été intronisé au temple de la renommée de la balle au mur du Canada lors du banquet des derniers Championnats Canadiens tenu le 17 mai dernier à Montréal. Accompagné de sa famille, Danny Bell a donc vu reconnaître par ses pairs quarante années d’entraînement, de pratique et de multiples victoires amateurs et professionnelles.

Danny avait douze ans lors de sa première participation à un Championnat Canadien à St-John’s au Nouveau-Brunswick. Quarante ans plus tard il a atteint la semi finale dans l’Open 2014 et la finale dans le Championnat Canadien fermé! Vainqueur à douze reprises du Championnat Canadien, gagnant d’un circuit professionnel de la U.S.H.A., champion du monde à deux reprises en double, Danny a accumulé tous ces titres par la qualité de son jeu, sa rapidité, son anticipation et sa force de caractère. Partout à travers le monde où il a joué, il s’est fait des amis et il s’est acquis une réputation de très grand joueur de balle et de fier porte-étendard du Québec.

Dans son environnement immédiat, il a toujours été reconnaissant envers ses entraîneurs et ses partenaires qui l’ont toujours soutenu dans son parcours. Depuis longtemps il est un modèle et un exemple à suivre pour les jeunes qui partagent la même passion que lui et qui n’aspirent qu’à le vaincre un jour sur le terrain.

Pour tous les joueurs de balle au mur du Québec,  il est notre champion depuis longtemps et il fait partie maintenant de la légende.

Félicitations Danny!

Alain Pélissier

(Intronisé en 2012)

Bâtisseur/Contributeur

La recette du succès d’un sport comporte plusieurs ingrédients: le développement de joueurs, de bons arbitres, des entraîneurs qualifiés, des installations adéquates, une structure administrative efficace et des gens passionnés qui en assurent le maintien et l’avancement. Alain Pélissier a contribué de façon très significative à tous ces aspects du sport de la balle-au-mur dans les années 1970-90. Son apport à tous les niveaux (régional, provincial, national et international) fait qu’Alain mérite pleinement cette intronisation au Temple de la renommée de la balle-au-mur canadien. Il faut aussi souligner que son influence s’est fait sentir, autant à l’intérieur qu’à l’extérieur des terrains, puisque qu’il a été un mentor pour de nombreux joueurs. Le monde de la balle-au-mur a réellement besoin d’autres Alain Pélissier pour assurer l’évolution de notre sport de prédilection.

Denis Gingras et Donald Côté

Marcel Ponton

(Intronisé en 2009)

Athlète

Marcel Ponton, né le 1er février 1932, est une légende vivante au Québec.

Entièrement dédié à la Balle au Mur durant plus de 45 ans, il est aussi reconnu en tant qu’athlète de haut niveau dans plusieurs autres sports.

Marcel a en effet évolué à un haut niveau de compétition en Golf, Tennis de table, Badminton et à la Lutte olympique. En plus d’être un champion de la Balle au Mur, il fut l’un des initiateurs de l’Esprit sportif durant les années ’50 et ’60.

Son comportement, tant sur le terrain qu’à l’extérieur, a été une référence pour plusieurs athlètes.

Il fut le premier athlète québécois en Balle au Mur à voyager pour compétitioner avec les meilleurs athlètes canadiens et américains.

Il a dominé pendant plusieurs années en Balle au Mur, tant en simple qu‘en double. Sa créativité au jeu a initié une toute nouvelle approche en Balle au Mur. Marcel a profondément influencé la Balle au Mur et mérite largement sa place au Temple de la Renommée de Balle au Mur Canada.

Marcel était bien en avant de son temps dans sa façon d’aborder la compétition et le perfectionnement de son art. Ses voyages lui ont aussi permis de rapporter au Québec, un bagage d’expérience qu’il partageait volontairement avec les autres athlètes. Ses encouragements à voyager en ont certainement influencé plusieurs à le suivre vers l’atteinte de l’excellence.

  • 12 fois champion québécois en simple ouvert.
  • 10 fois champion québécois en double ouvert avec André Lortie.
  • Champion québécois en simple ouvert, battant Alphonse Brisindi en 1976.
  • Champion canadien en simple ouvert chez les Maîtres, en battant Dinty Moor en 1979.

Les témoignages de plusieurs athlètes tel que Danny Bell et Harold McLean sont venus appuyer la candidature de M. Ponton.

Félicitations Marcel !

Donald Côté

(Intronisé en 2008)

Bâtisseur/Contributeur

Donald a été l’entraîneur provincial du Québec de 1979 à 1989 et entraîneur canadien lors des Championnats Mondiaux tenus en 1988. Non seulement a t-il été l’entraîneur d’athlètes de haut niveau au Québec, tel que les Danny Bell, Kathleen Bédard, Denis Gingras et autres, mais aussi d’athlètes Américians.

Il fut aussi, vice-président de l’Association Canadienne de Balle au Mur, tout en trouvant le temps et l’énergie pour organiser plusieurs événements Ouvert de Balle au Mur tel que les Championnats Canadiens tenus à Québec. Il a également organisé plusieurs camps d’entraînement pour des joueurs de tous calibres, mais il a aussi été l’initiateur de stages de formation pour les arbitres de tous les âges en Balle au Mur.

Donald a été un contributeur majeur au développement de la Balle au Mur canadienne et québécoise. En plus de son apport inestimable au développement de la Balle au Mur au Canada, l’une de ses plus importantes réalisations, fût de faire reconnaître la Balle au Mur par des joueurs Américians.

Ses efforts et ses réalisations se font toujours sentir à ce jour, au sein de la communauté des amateurs et des arbitres de Balle au Mur, de tous âges.

Donald, nous te remercions de tout coeur au nom de tous les amateurs de Balle au Mur, pour l’ensemble de tes réalisations et surtout, félicitations pour ton intronisation au Temple de la renommée de la Balle au Mur.

Kathleen Bédard

(Intronisée en 2007)

Athlète

Kathleen Bédard est née  en 1953, 2e d’une famille de six: 4 des 6 enfants ont joués, à un moment ou à l’autre à la balle au mur. Dans la vingtaine, Katleen était très active et elle a enseigné la poterie, elle a voyagé autour du monde, tout en s’entraînant sur une base régulière. Elle fit sa marque au racquetball avant de se concentrer sur le sport de la balle au mur. Grand merci à la balle familiale Robert Kendler. Dès le départ, Kathleen a connu les subtilités du sport en étant exposée aux compétitions de hauts niveaux lors des tournois de son mari Donald Côté. Donald devint plus tard son entraîneur et son mentor.

Passionnée dans l’âme, Kathleen n’a jamais fait les choses à moitié. La victoire n’est jamais venue facilement :15 à 20 heures d’entraînement hors courts par semaine, en plus des parties de balle au mur et le souci de bien remplir son rôle de mère avec sa fille Éloïse. Kathleen est maintenant enseignante en Histoire (baccalauréat de l’Université Laval) au niveau secondaire et s’implique dans sa profession avec sa passion légendaire. Oh oui, en passant, elle s’entraîne toujours sur une base régulière. Lorsque Kathleen débuta sa carrière à la balle au mur, c’était définitivement un sport d’hommes dans les courts canadiens. Elle démontra clairement que les femmes pouvaient jouer ce sport exigeant  et complet avec puissance, vitesse, grâce et intensité.

Son intensité sur le court est restée inégalée et certains arbitres francophones préféraient jouer aux sourds à la suite de certains de ses commentaires alors que les arbitres anglophones heureusement, ne connaissaient que des jurons en anglais.

Kathleen a pavé la voie aux futures championnes canadiennes comme Lisa Fraser, Lavonah Muloin, Jessica Gawley et Diane Vallée. De plus, elle a été à la base de la mise en place de l’Association des représentantes féminines à l’intérieur de l’Association canadienne. Finalement, soulignons le fait qu’elle s’est retirée invaincue, gagnant tous les Championnats canadiens en simple auxquels elle a participé.

Championnats Mondiaux

  • 1986 Finaliste Femme Ouvert en simple
  • 1988 Championne Mondiale Femme Ouvert en simple et en double (Lisa Fraser)

Championnat Canadien quatre murs en simple

  • 1981 Championnat Canadien en simple – (Robin Lazenby) Vancouver
  • 1982 Championnat Canadien en simple – (Vicki Brown) Winnipeg
  • 1983 Championnat Canadien en simple – (Lucy Joyal) Ville de Québec
  • 1984 Championnat Canadien en simple – (Vicki Brown) Oakville
  • 1985 Finaliste Championnat Mondial – (Susan Carey, Ireland) Kelowna
  • 1986 Championnat Canadien en simple – (Lucie Marcoux) Montréal
  • 1987 Championnat Canadien en simple – (Lisa Fraser) Edmonton
  • 1988 Championnat Canadien en simple – (Lavonah Muloin) Régina

Championnat Canadien quatre murs Femme Ouvert en double: 1986, 1987, 1988, 1989

  • Championnat Canadien quatre murs Double mixte: 1989
  • Championnat Canadien:trois murs Femme Ouvert en simple: 1986, 1987, 1988

Championne tournois régional Femme Ouvert en simple

  • Quebec Open 1985-1987-1988-1989
  • Ontario Open 1984-1985-1986
  • Houston Invitational 1986
  • USHA Eastern 1985
  • Albany Open 1985
  • Vermont Open 1986-1987-1988

Championnat Provincial Québécois 

  • Championne Femme Ouvert en simple : 1980, 1981, 1982, 1984, 1985, 1986, 1987, 1988, 1989
  • Championne Femme Ouvert en double : 1980, 1981, 1982

Autres accomplissements

  • Commisaire balle au mur féminin 1984, 1987
  • Sports Canada Certifiée/Cardée balle au mur Athlète 1989, 1990Quebec Regional Sports Elite Nomination
  • Finaliste 1987, 1988 balle au mur en simple
  • Nominée Équipière de l’année balle au mur en double
  • Charlesbourg Athlète par Excellence 1987, 1988